header
Site optimisé pour Mozilla Firefox - Recherche
AccueilLe Baron NoirSpots de plongéeAnecdotesRecycleurPrestationsGalerie photosPartenairesNewsLiensContactsRechercherFAQsCarte du site

Attente

Derniers articles
 
Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Croisière du 21-04 au 05-05-12
 
Invitation au voyage
baron_noir.jpg
Articles les plus lus
Croisière du 21-04 au 05-05-12 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Marco   
11-05-2012

C'est au sud, avec Franck, Odile et petit Marc, dans l'archipel des Suakin, que le Baron Noir vient de terminer un périple de quinze jours.

Après 2 plongées sur le récif de Wingate, l'Umbria et la balise sud, nous nous dirigeons vers Sanganeb pour y passer la nuit et préparer notre départ pour la zone sud. Sur ce reef, nous rencontrons nos premiers marteaux au nord, lors de notre première plongée du lundi.

Requins marteaux

Après notre seconde plongée, celle-ci effectuée sur le plateau sud, nous rentrons sur Port Sudan afin d'y faire osculter une de nos plongeuses victimes de vertiges. Dans l'attente de son traitement, nous plongeons sur l'intérieur de l'Umbria et le Hassanen (photos ci-dessous) puis nous mettons le cap sur Shaab rumi. Sur le plateau sud, juste sous la thermoclyne nous rencontrons notre deuxième banc de marteaux à une profondeur d'environ 40 mètres. Nous les retrouvons le lendemain matin à la même place.

Hassanen avant Hassanen Hassanen mâts

 

 

Nous attaquons le sud par Shaab Jibna, après avoir laissé Sanganeb et ses requins marteaux. Du courant, de très beaux tombants garnis d'innmbrables gorgones mais pas de requins.
Nous arrivons vendredi soir à Shaab Ambar pour le mouillage de nuit et une plongée de reef. Samedi nous démarrons de bonne heure pour plonger Nakhalat, un sec vertigineux balayé par un courant de sud est. Nous y trouvons des gris, quelques marteaux mais pas le banc tant attendu. Nous doublons cette plongée puis mettons le cap sur Qseir ou nous basculons sur une manta et un banc consistant de poissons licorne.
Le lendemain, nous partons plus au sud pour explorer le reef de Pender puis celui de Munkar. Pender est à l'image de Jibn, une tour montant des profondeurs dont les parois, parsemées de gorgone, sont creusées par des failles et des grottes. Sur Munkar, plateau étagé avec sable et corail noir, nous y découvrons une faune très variée : requin corail, raie torpille, nudibranches divers, corail noir et ses habitants.
Après Munkar, de Shaab anbar nous faisons route vers Sil Ada Kebir, site réputé pour ses tortues.Nous en trouverons mais pas en grand nombre ainsi que des requins corail. En revanche, sur le plateau sud de Shaab anbar nous pourrons filmer ces requins en grand nombre.

Lundi nous plongeons sur Logan nord et Keary, nous y trouverons encore des requins corails, une grande raie pastenague noire et un banc de perroquet à bosse.
Pour notre remontée vers le nord nous démarrons la journée sur Jibna ou nous apercevrons des gris de récif sur la partie sud est.

Requins Corail

Sur le plateau de Shaab anbar, les requins corails, Triaenodon obesus, reconnaissables à leur forme allongée et à la présence de pointes blanches sur la dorsale et l'anale, sont peu farouches et attendent allongés sur le sable.

Gris de récif

Requin gris de récif
Poisson diable
Poisson comète Poisson comète, Comet fish, Calloplesiops altivlis, de la famille des Plesiopidae, à trou généralement dans la journée, sortant la nuit. (Shaab anbar récif nord)
Raie torpille, torpedo ray, en déplacement pour finir par se camoufler en s'ensablant. Torpedo panthera ou Torpedo sinuspersici, à priori la première espèce.

Photo prise sur le plateau de Shaab Munkar dans la zone des 20 mètres.
Raie torpille

Crevette Vir philippinensis sur corail bulle reconnaissable à ses antennes violettes et une ligne pourpre ornant sa dorsale et ses appendices.

 

 

Nudibranche Ceylon gymnodorid, famille Gymnodoridae, photographié sur le pont du Hassanen. Environ 5cm de longueur.

Pour cette quinzaine, nous terminons notre croisière sur les récif de Sanganeb puis Shaab Rumi, une valeur sure pour trouver des requins mais aussi une variété de faune étonnante dont ce barracuda géant sur une station de nettoyage.

Barracuda
Dernière mise à jour : ( 12-05-2012 )
 
< Précédent   Suivant >
World Time
Location
Découverte du milieu
Généralités de biologie
Portraits d'espèces
Portraits d'épaves
Spongiaires
Cnidaires
Ctenaires
Plathelminthes
Vers annelidés
Echinodermes
Bryozoaires
Crustacés
Mollusques
Urocordés
Vertébrés

© 2016 Les amis du Baron Noir
Site developpé sous Joomla, optimisé pour Mozilla Firefox