header
Site optimisé pour Mozilla Firefox - Recherche
AccueilLe Baron NoirSpots de plongéeAnecdotesRecycleurPrestationsGalerie photosPartenairesNewsLiensContactsRechercherFAQsCarte du site

Attente

Derniers articles
 
Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Croisière du 20 au 27 février 2012
 
Menu principal
Accueil
Le Baron Noir
Spots de plongée
Anecdotes
Recycleur
Prestations
Galerie photos
News
Liens
Contacts
Rechercher
FAQs
Carte du site
Invitation au voyage
nembrota.jpg
Articles les plus lus
Croisière du 20 au 27 février 2012 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Marco   
03-03-2012

C'est encore une semaine de croisière que l'on peut qualifier sans mentir de bonne voire trsè bonne sur le plan des espèces et de la météo même si nous avons du rester 3 jours sur Shaab Rumi. Mais quand on a déjà plongé sur cette zone, on sait que c'est un spot de plongée exceptionnel, peut être le plus coloré, le plus fourni en espèces de la mer Rouge.

Nous démarrons dimanche avec un vent de 25 noeuds et pour éviter d'être brassés et de plonger dans les vagues, je décide de m'arrêter sur Wingate pour faire l'Umbria. Peu de bateaux de croisière sont de sortis, nous sommes donc seuls sur cette gigantesque épave de 150 mètres de long sur 18 de large.

Image

Une plongée à l'extérieur, une à l'intérieur, une de nuit nous en révèlent les trésors. En ce moment il y a prolifération de crevettes et c'est un menu de choix pour les photographes équipés d'objectijs macro. Pour ceux qui ont opté pour le grand angle ce sera les fiats dans la cale avant et les équipements techniques de la cuisine, pétrin et fours émaillés.

Image
Le lendemain, le vent souffle toujours, nous mettons le cap sur Shaab Rumi sud.

Nous attaquons sur Précontinent, descente dans le bleu vers le large, puis virement sur 180° à - 44m pour passer sous le plateau, camouflés par le corail noir pour tenter d'approcher les requins corails. Mais ils ont plus de sens que nous et seuls les plongeurs du premier rang verrons s'esquiver 2 Triaenodon obesus. Nous remontons le ong du tombant jeter un coup d'oeil à la cage de protection laissée par l'équipe Cousteau.

Image

Nous débouchons en final sur le plateau au niveau des aquariums. Comme très souvent, une raie tâchetée à point bleus s'est ensablée sous les armatures afin d'échapper au regard de ses proies potentielles. Après avoir vu le film "Le monde sans soleil" qui relate l'histoire de Précontinent 2, cette plongée prend une autre dimension quand l'esprit vagabonde dans le temps.

Toujours 25 noeuds de vent ce matin du 21 février, nous allons nous immerger de bonne heure sur le plateau sud de Rumi dans l'espoir de rencontrer nos premiers marteaux. Après quelques coups de palmes en direction de la pointe un premier juvénile fait son apparition sur environ 30 mètres de fond, bientôt suivi par un deuxième. Très curieux, ils viennent à notre rencontre en restant toutefois à distance. C'est merveilleux cette rencontre.
Image

Plus que satisfait de cette première plongée du matin agrémentée par les passage des perroquets à bosse, l'évolution en banc des barracudas, les allers et retours des gris de récifs, nous récidivons pour profiter cette fois des rayons du soleil, pratiquement à la verticale. Les couleurs explosent et nous permettent d'observer, entre autres espèces, un poisson scorpion à houppe bien camouflé entre les nephtya épineux.

Mercredi, c'est l'acalmie et nous pouvons profiter du plateau nord de shaab Rumi. Un gros requin corail posé dans la vallée de sable s'esquive avec nonchalence à notre approche. Sur le plateau, nous nous amusons avec les bancs de barracudas et de carangues.
Trop de vent pour monter vers Shaab Suedi, nous descendons sur Sanganeb et dès notre arivée nous nous immergeons sur la pointe nord. Malheureusement nous sommes vites arrêtés par le courant et devons rester à l'abri derrière le tombant. Heureusement, ce dernier abrite une faune intéressante, abritée dans le corail noir et dans les failles et surplombs.
Pour finir, nous exploitons le plateau sud ouest et là, c'est la surprise. Deux bancs de poissons sont entremêlés au dessus du corail noir. Barracudas et carangues par centaines tournent à n'en plus finir. Image Dans le bleu, au milieu d'un banc de lutjans noirs et de carangues, un petit requin marteau semble bien excité, est-ce par les poissons ou notre présence. Je m'approche doucement pour le filmer mais il ne daigne pas s'approcher et continue ses aller-retour au milieu des poissons.
Une fois n'est pas coutume, le vendredi matin nous terminons nos plongées sur le sud de Sanganeb et de wingate pour le plus grand plaisir de nos plongeurs.
Dernière mise à jour : ( 15-03-2012 )
 
< Précédent   Suivant >
World Time
Location
Découverte du milieu
Généralités de biologie
Portraits d'espèces
Portraits d'épaves
Spongiaires
Cnidaires
Ctenaires
Plathelminthes
Vers annelidés
Echinodermes
Bryozoaires
Crustacés
Mollusques
Urocordés
Vertébrés

© 2016 Les amis du Baron Noir
Site developpé sous Joomla, optimisé pour Mozilla Firefox